FREDERIC BRIGAUD

Né à Paris en 1944.
École des Beaux-Arts de Paris.
Casa Velasquez à Madrid.
Agrégation d’Arts Plastiques.
Nombreuses expositions de groupe.
Expositions personnelles : Galerie Varnier, Mann,Teissèdre à Paris, Voutat à Genève, Septentrion à Marcq en Baroeul, Tempera à Bruxelles puis à Beaune.
Art Aujourd’hui à Paris.

 » Les vieilles histoires que j’évoque ne m’intéressent pas. Nous les connaissons tous depuis si longtemps qu’elles se sont enfouies au plus profond de nous et forment, souvent à notre insu, la trame de la plupart de nos émotions. Mon propos n’est pas de les raconter et encore moins de les illustrer, je dirais plutôt de mes sculptures qu’elles sont des sortes de rébus, des paquets plus ou moins mal ficelés, dans lesquels j’essaie de rassembler des fragments disparates.
Poupées protéiformes, simulacres d’objets ou de visages; de ces assemblages empiriques, choisis et organisés pour leur résonance plastique naît un sens nouveau : une petite chanson s’élève, confuse, presque inaudible, au delà des apparences elle nous parle de nous, de ce qui nous arrive. »

Membre depuis : 2017
Exposition «  Mine de rien »
du 28 avril au 28 mai 2017
Domaines d’expression : Dessin sculpture